Derniers sujets
» La fin du forum BDEA ?
Lun 24 Juil 2017 - 15:54 par cristobool

» Sychriscar, parcours et évolution
Ven 14 Juil 2017 - 20:18 par Sychriscar

» L'évolution du forum BDEA (et pourquoi il risque de fermer)
Ven 14 Juil 2017 - 20:04 par Sychriscar

» Mais ou sont passés tous les membres ?
Ven 14 Juil 2017 - 17:35 par Sychriscar

» Femelle guppy gravide ?
Jeu 13 Juil 2017 - 21:24 par Toutiz

» GROS PROBLEME !
Lun 10 Juil 2017 - 17:25 par manu35000

» Rénovation de mon aquarium !
Dim 9 Juil 2017 - 19:35 par manu35000

» Aquariophilie, le retour !
Dim 2 Juil 2017 - 18:12 par Falhanör

» Plante à identifier
Mar 27 Juin 2017 - 13:10 par orkys

» ARNAQUE INTERNET
Sam 3 Juin 2017 - 11:39 par orkys

»  [Présentation] White Water, african river
Mar 30 Mai 2017 - 20:02 par cristobool

» CUVE AQUARIUM 120 l + MEUBLE A RESTAURER
Dim 21 Mai 2017 - 15:39 par orkys

» J'ai craqué pour un 300 l !!!!
Dim 21 Mai 2017 - 14:02 par orkys

» [Présentation] Asteria, sleeping forest
Sam 20 Mai 2017 - 20:45 par L-san

» Mise en route aquarium 50L
Lun 15 Mai 2017 - 19:45 par Kariibou

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 27 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 218 le Ven 6 Déc 2013 - 6:44
Statistiques
Nous avons 4765 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Falhanör

Nos membres ont posté un total de 200748 messages dans 12273 sujets

[FAQ] Comment sauver des poissons ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FAQ] Comment sauver des poissons ?

Message par Sychriscar le Dim 1 Mai 2016 - 14:46

Le forum BDEA reconnaît que tous les animaux, qu’ils soient terrestres ou aquatiques, sont des êtres sentients pouvant ressentir la douleur, le stress, la peur, etc.
A partir du moment où les animaux sont reconnus comme des êtres vivants sensibles et non comme des marchandises ou des biens, il est impossible de considérer leur mise en vente ou leur achat comme éthiques. Nous conseillons uniquement pour les sauvetages et adoptions.

Pour en savoir plus : Adoptions et annonces de vente d'animaux sur le forum BDEA
Est-ce que les poissons sont heureux dans mon aquarium?


Si l'on souhaite recueillir des poissons, il faut se tourner vers le sauvetage de malheureux qui ont besoin d’un nouveau foyer et/ou de meilleures conditions de vie. Or les poissons sont les premières victimes de mauvaises conditions de vie et les abandons sont très répandus.

En cours de rédaction
! Modifications à prévoir !
_____________________________________________________


Quels poissons je peux mettre dans mon aquarium ?
Quels poissons je peux sauver/adopter dans mon aquarium ?

La première question n'est en effet pas la bonne. Il ne s'agit pas de « pouvoir » mettre des poissons en les choisissant selon des critères esthétiques ou par choix personnel. Il s'agit d'organiser un écosystème aquatique équilibré permettant de sauver la vie d'animaux qui n'ont pas d'autre choix que d'être captifs pour survivre. Cette nuance est fondamentale à comprendre et accepter pour que la construction du bac et les soins aux animaux se passent bien.
En effet si vous partez du principe que vous construisez un aquarium pour vous faire plaisir ou parce que vous trouverez que les poissons c'est joli, non seulement vous risquez de tomber dans le gouffre financier que peut-être l'aquariophilie (business et marketing) mais ce sont les poissons qui risquent d'en payer le prix, de leur intégrité, de leur santé voire de leur vie et nous considérons sur le forum que cela n'est pas acceptable.

Pour déterminer quels poissons vous pourriez recueillir, il faut s'informer sur les bases essentielles de l'aquariophilie et prendre le temps de découvrir les besoins des poissons. Les volumes minimaux proposés sur le forum ne sont pas indiqués au hasard, ils sont un minimum (on peut donc très souvent voir plus haut) pour aider à l'équilibre, garder une marge et espérer offrir aux animaux une vie captive la plus décente possible envisageable, malgré qu'ils soient quand même enfermés.
Les règles essentielles : l’aquarium doit être pensé POUR LES ANIMAUX AQUATIQUES, et uniquement pour eux. On peut préparer un aquarium selon nos possibilités en suivant les règles de base de l'aquario, puis se réadapter selon les besoins des espèces que l'on adoptera (pouvant vivre dans la taille d'aquarium que l'on a). Ou alors, préparer un aquarium spécifiquement adapté pour une (ou plusieurs espèces pouvant vivre ensemble) bien précises dont on sait qu'elles ont besoin d'aide.

Chaque situation est unique, il faudra faire au cas par cas, le forum est là pour vous aider et vous conseiller selon votre situation.


Est-ce qu'il existe des refuges ou des « SPA » pour les poissons ?
Actuellement en France, il n'existe a priori aucun refuges spécialisé dans le sauvetage et l'adoption d'animaux aquatiques. Il faut préciser que leur situation est bien particulière, le principe du refuge pour recueillir et faire adopter les poissons serait compliqué à mettre en place tout en favorisant les animaux, car les changements d'environnement et le transport provoquent beaucoup de stress. De plus, créer des écosystèmes équilibrés adaptés à chaque espèces, en faisant attention à toutes les bases de l'aquariophilie serait un travail titanesque demandant une organisation, du temps et un budget phénoménal. Si en plus cela ne serait pas évident pour les animaux, le problème doit être pensé différemment.

Le principe de famille d'accueil, bien que délicat est déjà davantage envisageable. Cela est très courant pour les chats, les chiens. On propose d'héberger et de prendre soin de l'animal le temps de lui trouver ses adoptants définitifs, pour lui permettre de vivre dans des conditions au moins décentes en attendant l'idéal. Cette possibilité n'est pas à exclure pour les poissons en danger de mort (en bocal par exemple ou en cas de surpopulation) si vous avez des installations au minimum équilibrées bien qu'un peu juste. Mais attention, le but est de pouvoir offrir à long terme un environnement vraiment adapté aux poissons, soit parce que vous pourrez le faire, soit en leur trouvant des adoptants pouvant leur offrir ce dont ils ont besoin. Etre famille d'accueil pour animaux aquatiques n'est pas le plus pratiques pour les poissons, mais peu être envisagé en cas d'urgence ou sans solution idéale dans un premier temps.


Ce n'est pas évident de récupérer des poissons par sauvetages/adoptions. Il n'y a pas d'aquariophiles dans ma région.
En effet, vous êtes complètement dépendant des annonces en ligne au moment où vos aquariums seront prêts à accueillir des animaux. Ce qui fait qu'il est possible que vous deviez attendre avant de tomber sur des espèces que vous pouvez recueillir convenablement.
Comment puis-je sauver un ou des poissons ?
Le moyen le plus simple est d’écumer les petites annonces des :
- forums aquariophiles, forums animaux,
- forums d’adoptions et de sauvetages d'animaux,
- les groupes Facebook aquariophiles ou d'animaux,
- les sites comme Leboncoin.
Il est important d’être prudent car sur tous les sites/forums/groupes, vous trouverez des annonces de vente et la négociation peut-être compliquée. N'hésitez pas à expliquer la raison du refus de vente (rien à voir avec la volonté de faire des économies) et redirigez vers des liens du forum pour etayer vos propos.

Le forum BDEA propose des catégories adoption/je recueille : http://biendebuteraquario.forumactif.ws/f14-a-l-adoption
Le forum Rescue n'accepte pas les ventes d'animaux mais uniquement les adoptions : http://www.rescue-forum.com/


Ça m’inquiète, je n’ai pas confiance, j’ai peur d’adopter un poisson malade
Il faut bien comprendre que les animaleries sont des lieux de transit, les poissons y vivent quelques jours, voire quelques semaines, dans un stress permanent à cause des nombreux passages, du manque d’espace, de cachettes, parfois une eau polluée et une promiscuité effrayante.

Sans compter les abus venant de certains éleveurs, fournisseurs ou boutiques elles-mêmes qui rajoutent par exemple des produits pour éviter que les poissons ne tombent malades, les rendant dépendants voire plus fragiles. N’ayant plus ce produit une fois chez vous (antibiotique ou sel très souvent), ils risquent de tomber malades même en aquarium équilibré et d'être de toute façon fragilisés.

S'ils n'ont pas vécu de conditions trop dures, que votre aquarium est équilibré et que le transport et l'acclimatation sont bien organisés, les poissons issus de particuliers se remettront vite de leurs émotions. C’est en plus l’occasion de créer des liens, d’échanger sur l’aquariophilie et pourquoi pas de repartir avec des astuces, conseils, plantes ou matériels.

Si les poissons sont dans des conditions désastreuses (très souvent par ignorance) sachez que si vous les adoptez pour les placer dans une installation adaptée, vous leur sauverez la vie. N’oubliez pas qu’un aquarium équilibré est la première étape pour une bonne santé et une longévité normale des animaux aquatiques.


Comment repérer un poisson malade ?
Observez attentivement les poissons, prenez votre temps.
Les poissons en bonne santé sont vifs, curieux, non isolés et colorés selon les espèces. Ils peuvent être timides mais leur corps, leurs mouvements sont dynamiques.
Symptômes facilement repérables : poisson isolé, respiration rapide, nageoires déchirées ou abîmées, ventre creux, selles longues ou blanches, nage saccadée ou poisson qui semble bloqué, traces de mousse, points blancs, etc.


Que faire si les poissons que j’ai adoptés tombent malades ?
S’ils sont les seuls poissons dans votre aquarium, cherchez à leur apporter les meilleures conditions possibles par rapport à leurs besoins aide à la guérison. Soyez progressif et offrez-leur une nourriture variée.

Si jamais vous devez faire un traitement, c'est là qu'on constate l’importance et l'utilité d'une quarantaine dans un bac à part pour chaque sauvetage, car utiliser un médicament implique toujours un risque de déséquilibre de l’aquarium, une surveillance quotidienne est nécessaire ainsi que de suivre scrupuleusement les conseils de soins.

Si vous avez déjà d’autres poissons dans le bac principal, la quarantaine dans un bac à part est indispensable pour éviter les contaminations mutuelles et à répétitions.


Qu’est-ce que la quarantaine ? Comment la mettre en place et combien de temps ?
Le bac de quarantaine est un aquarium différent du bac principal, que l'on prépare (spécialement ou pas) pour y placer des poissons en observation durant environ 40 jours. Cet isolement permet de surveiller et de détecter l’apparition de symptômes suspects sans contaminer le bac principal. En cas de traitement, on évite de déséquilibrer le bac principal.

Si votre aquarium principal est capable de recueillir plusieurs espèces, il faudra bien prendre en compte que le bac de quarantaine ne le pourra peut-être pas selon sa taille ! Attention aux « gros » sauvetages de plusieurs poissons ou espèces. Si elles viennent du même aquarium et que votre bac de quarantaine peut les accueillir sans être surpeuplés, pas de souci. Mais si ce n'est pas le cas, il ne faut pas prendre le risque de la moindre contamination. Il ne faut en effet pas mélanger les quarantaines, chaque sauvetage doit avoir son propre bac de quarantaine ou se dérouler un par un. Cela signifie qu'il faut être patient et ne jamais se précipiter. Si jamais votre aquarium principal peut accueillir décemment plusieurs espèces, vous devrez vous organiser pour leur faire subir une quarantaine à chacune en limitant au maximum le stress et en évitant la moindre contamination.

La taille du bac de quarantaine n'est pas fixe, elle dépend des poissons qui vivront dans le bac principal. Étant donné que leur passage y sera provisoire, il peut être plus petit mais il ne doit pas être minuscule ni se retrouver surpeuplé. On peut donner comme ordre d'idée que le bac de quarantaine ne doit pas faire moins de la moitié que le bac principal. Exemples :
* votre aquarium fait 200 litres, le bac de quarantaine ne devra pas faire moins de 100 litres
* vous devez sauver des Scalaires, votre aquarium principal devra donc faire au moins 450 litres, le bac de quarantaine devra donc faire au moins 225 litres environ, etc.

Pour faciliter l’acclimatation des poissons dans le bac de quarantaine, prévoyez autant que faire se peut la même température et les mêmes paramètres que leur lieu d’origine. Acclimatez les poissons au sac ou au goutte à goutte à chaque changement d'environnement. Observez-les attentivement pendant au moins 40 jours soit un mois et demi environ.

Un bac nu est considéré comme plus pratique à entretenir mais le forum BDEA pense d'abord aux animaux or un aquarium sans sol peut stresser les poissons et ne favorise pas l’équilibre de l’aquarium. Nous recommandons de préparer l'aquarium de quarantaine le plus simplement possible :
- les aquariums en kit seront souvent parfaitement adaptés, même si l'éclairage est léger
- un filtre adapté pour les poissons et un chauffage
- un sol basique type sable de Loire et des cachettes rassurantes (pierres, racines adaptées à l’aquariophilie non calcaires et non coupantes)
- déjà prévus pour le bac principal, n'oubliez évidemment pas les tests en gouttes

Proposez aux poissons (et pour l'équilibre du bac) quelques plantes résistantes peu exigeantes. Parfois une augmentation de température s'impose selon les circonstances or toutes les plantes ne supportent pas les hautes températures. Pensez aussi qu’en cas d’utilisation de produit elles seront peut-être également à remplacer.

Enfin, étant donné la préparation conseillée, il est recommandé de cycler le bac de quarantaine. Cela peut paraître contradictoire étant donné que le principe du bac de quarantaine est d'être provisoire donc pourquoi le cycle ? Encore une fois pour limiter au maximum le stress des poissons.

Imaginez que vous récupériez une dizaine de petits poissons d'un coup, s'ils sont acclimatés dans un aquarium nu, non cyclé dont il faudra changer une partie de l'eau tous les 2/3 jours pour éviter les nitrites, les poissons auront non seulement leur stress de leur vie précédente à gérer ainsi que le transport et le changement d’environnement, mais pour en plus se retrouver dans un endroit non accueillant, sans repère avec des sollicitations régulières, bref encore du stress.
Prévoir de cycler le bac de quarantaine le rend équilibré et permet de déjà commencer à rassurer les poissons, un mois et demi est une période relativement courte mais quand même suffisamment longue pour proposer aux animaux une situation apaisante.

L'essentiel du bac de quarantaine :
-> Prévoir au strict minimum la moitié de la taille du bac principal, le préparer simplement, n’oubliez pas le thermomètre pour vérifier la température.
-> Le mettre en route en même temps que le bac principal, ce dernier devant être parfaitement équilibré avant la fin de la quarantaine
-> Cycler le bac de quarantaine
-> Prévoyez des tests en gouttes, en particulier nitrites et nitrates, pour surveiller que l’eau n'est pas toxique pour les poissons, surtout durant un traitement
-> Prévoyez la possibilité de mettre en place un bulleur, si besoin.

Bac de quarantaine de 54 litres pour des Guppy revenant de leur sortie estivale en poubelle extérieure

Si aucune maladie ne se déclare et que tout le monde va bien au bout d’un mois et demi environ, les poissons pourront être intégrés dans le bac principal avec acclimatation. Vous pouvez aussi par exemple changer un peu d’eau du bac de quarantaine chaque jour avec de l’eau du bac principal pour les habituer progressivement à la nouvelle eau et faciliter la transition.

Si une maladie se déclare ou si les poissons récupérés sont malades, un bac équilibré avec une eau progressivement adaptée, une nourriture variée équilibrée, des cachettes, bref un environnement apaisant pour les poissons peut parfois suffire à la guérison. Mais si un traitement doit vraiment être envisagé, soyez prudent : il doit être adapté à la maladie, suivez scrupuleusement la notice, prévoyez du charbon à mettre dans le filtre une fois le traitement terminé et une bonne observation des poissons. Pensez que les plantes peuvent souffrir du traitement (variable selon les espèces et les circonstances), vous pourrez avoir à les remplacer.

Que faire du bac de quarantaine une fois les poissons partis ou s'il y a eu maladie et/ou traitement ?
Une fois les poissons acclimatés dans le bac principal, si tout s'est bien passé, le bac doit être laissé en repos quelques semaines en testant les paramètres pour être sur que tout va bien.
S'il y a eu maladie, il peut-être nécessaire de le nettoyer complètement, cela confirme l'importance de le prévoir et le construire très simplement (sans matériel ou décoration onéreuse qu'il faudrait changer à chaque nouvelle quarantaine). On peut le désinfecter avec une petite dose de vinaigre blanc et un rinçage à grande eau, pour le redémarrer et le recycler à nouveau (oui cela prend du temps, l'aquariophilie est clairement une affaire de patience clin ).

Chaque situation est unique, il faudra faire au cas par cas, le forum est là pour vous aider et vous conseiller selon votre situation.

Étant donné le nombre de poissons en danger de mort qui attendent d'être sauvés et le fait que ce soit des êtres vivant sensibles, la base recommandée est de ne penser l'aquarium que pour sauver/adopter les animaux, tout en dénonçant la vente/l'achat des animaux.

_______________________________________________
Ma chaine YouTube et pour en discuter sur le forum

Le forum est sur Facebook
avatar
Sychriscar
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 10679
Age : 31
Localisation : Ile-de-France
Emploi : Blogueuse/YouTubeuse
Date d'inscription : 21/06/2007

https://www.youtube.com/user/Sychriscar

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum