Derniers sujets
» La fin du forum BDEA ?
Dim 12 Nov 2017 - 0:54 par matt83

» Sychriscar, parcours et évolution
Ven 14 Juil 2017 - 20:18 par Sychriscar

» L'évolution du forum BDEA (et pourquoi il risque de fermer)
Ven 14 Juil 2017 - 20:04 par Sychriscar

» Mais ou sont passés tous les membres ?
Ven 14 Juil 2017 - 17:35 par Sychriscar

» Femelle guppy gravide ?
Jeu 13 Juil 2017 - 21:24 par Toutiz

» GROS PROBLEME !
Lun 10 Juil 2017 - 17:25 par manu35000

» Rénovation de mon aquarium !
Dim 9 Juil 2017 - 19:35 par manu35000

» Aquariophilie, le retour !
Dim 2 Juil 2017 - 18:12 par Falhanör

» Plante à identifier
Mar 27 Juin 2017 - 13:10 par orkys

» ARNAQUE INTERNET
Sam 3 Juin 2017 - 11:39 par orkys

»  [Présentation] White Water, african river
Mar 30 Mai 2017 - 20:02 par cristobool

» CUVE AQUARIUM 120 l + MEUBLE A RESTAURER
Dim 21 Mai 2017 - 15:39 par orkys

» J'ai craqué pour un 300 l !!!!
Dim 21 Mai 2017 - 14:02 par orkys

» [Présentation] Asteria, sleeping forest
Sam 20 Mai 2017 - 20:45 par L-san

» Mise en route aquarium 50L
Lun 15 Mai 2017 - 19:45 par Kariibou

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 218 le Ven 6 Déc 2013 - 6:44
Statistiques
Nous avons 4765 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Falhanör

Nos membres ont posté un total de 200804 messages dans 12281 sujets

[UTILE] Le poubellarium, c'est quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[UTILE] Le poubellarium, c'est quoi ?

Message par Sychriscar le Lun 16 Fév 2009 - 18:57

POUBELLARIUM


Ce concept permet d’offrir à nos poissons un environnement plus proche de la vie naturelle.
La nourriture vivante est disponible en permanence, l’eau subit des variations de température naturelles progressives, le temps d’éclairage suit le cycle jour/nuit.

Contrairement au bassin extérieur qui peut être filtré, le principe de base du poubellarium est d’être sous la forme d'une poubelle ou d’un grand bac rempli d’eau, non filtrée, non chauffée, et ne nécessitant pas l'entretien habituel des aquariums. Le récipient doit trouver sa propre autonomie, comme n'importe quel point d'eau extérieur.
Ce sont surtout les plantes qui participeront à cet équilibre.

Tous les poissons tropicaux ne peuvent évidemment pas accepter la vie en extérieur en France, même en été, mais certaines espèces peuvent tout à fait s’y épanouir, nous en reparleront plus bas.


La poubelle, le récipient

Le concept vient évidemment d’une poubelle (non utilisée et propre) qu'on remplit d'eau du robinet. On peut même la mettre dehors à partir du mois de mars pour la laisser se remplir d'eau de pluie. On peut la sortir un peu plus tôt selon la région où l’on habite, attention aux gelées qui peuvent abîmer certains récipients.



Le mieux est une poubelle d’une contenance raisonnable, au moins 50 litres mieux 100 litres et plus. En général, les récipients qu’on utilise sont arrondies ou tout en hauteur, pensez que certaines espèces préféreront avoir une bonne surface au sol, des bacs rectangulaires devront alors être envisagés.


Le placement

Evitez de placer votre poubelle en plein soleil, la température monte vite en été et l’oxygène devient alors plus rare, cela pourrait être fatale à vos poissons. Préférez un endroit à l’ombre, protégé par des arbres ou des buissons.

Eviter de la placer sous une toiture ou à proximité d’un écoulement de gouttière, l’eau n’étant pas filtrée, des résidus pourraient être nocifs aux poissons ou aux plantes.



Suivant où vous habitez, méfiez-vous des chats et de certains oiseaux prédateurs. Il vaut mieux éviter de placer la poubelle à proximité d’un muret, table ou chaise et ne la laissez pas se remplir totalement pour éviter que l’eau déborde et que des prédateurs en profite. Méfiez-vous particulièrement des Hérons, le fléau des bassins.

Sur un balcon, le problème sera la pluie qui ne pourra pas remplir votre poubellarium, l’utilisation de l’eau du robinet pourrait être possible mais cela dépendra des besoins des poissons et des changements d’eau seront probablement indispensables, ce qui réduirait le concept de poubellarium (laisser la nature faire).


La "décoration" et les plantes

Le mieux est de placer un maximum de plantes simples et à pousse rapide dans votre poubellarium, pour limiter les NO3 et aider à l'oxygénation de l'eau.
Elodée, Ceratophyllum et beaucoup de plantes flottantes comme les lentilles d’eau sont d’excellentes plantes à pousse rapide. Ne placez bien sûr pas de sol nutritif : au fur et à mesure une couche de vase composée de divers déchets (de feuilles, des plantes, organiques, etc.) se met en place au fond de votre poubelle, elle est indispensable à l’équilibre du bac.
Vous pouvez en revanche ajouter une couche plus ou moins épaisse de sol de bonne qualité non coupant comme le sable de Loire. Cela aide à la plantation mais n’est pas obligatoire car comme dit précédemment, un sol naturel finira par se créer avec le temps.



Il n’est pas toujours facile de maintenir des plantes si la poubelle est profonde, car la lumière ne parviendra peut-être pas suffisamment au fond, d’où l’intérêt de miser aussi sur les plantes flottantes, d’autant plus si vous ne mettez pas de sol.
Vous pouvez placer des roches et des racines pour permettre à vos poissons de se cacher et d'avoir des zones protégées. Vérifiez que les roches ne sont pas calcaires avant insertion.


Etapes de mise en route simplifiées

Les étapes simplifiées de la mise en route de mes propres poubelles :
- Rincer le gravier
- En placer une petite couche au fond
- Planter
- Remplir d’eau
- Admirer !

On peut remplir les poubelles avec de l’eau de pluie qu’on aura récupérée en mettant les poubelles en extérieur dès que les températures deviennent clémentes. Egalement grâce à des récupérateurs neutres (éviter les gouttières, les récupérateurs en métal, etc.).
On peut aussi utiliser l’eau de changement des aquariums qu’on aura mis de côté. Et bien charger les poubelles en plantes à pousse rapide.


L'arrivée des poissons

Les poissons ne doivent pas être introduits avant le mois d'avril, voire le mois de mai, soit quand la température ne descend plus en dessous de 20° ou 22° C. Acclimatez vos poissons exactement comme s’ils venaient d’animalerie, soit via un sac de transport en ajoutant un peu d’eau de la poubelle toutes les 5 à 10 minutes, soit en procédant au goutte à goutte (voir le guide du débutant pour le détail de ces procédures).

Si vous n’avez pas eu de maladies, vous pouvez intégrer l’eau contenant vos poissons dans la poubelle sans trop de risque.



Pensez à cycler votre poubelle ! Si elle a été mise en route en avril, attendez au moins le mois de mai avant l’introduction de vos poissons. N’hésitez pas à tester les nitrites dde temps en temps durant la phase de cyclage.


L'été pour vos poissons

Dans l'ensemble, vous n’aurez rien à faire. Vous pouvez si vous le souhaitez enlever un peu d’eau au cas où ça déborderait ou au contraire en ajouter (plutôt de l’eau de pluie que vous aurez stocké) en cas d’évaporation trop importante, mais les changements d’eau sont inutiles (principe même du poubellarium).

Élaguez les plantes de temps en temps si nécessaire, pour laisser la lumière pénétrer un peu la poubelle et pour que les poissons puissent avoir un accès minimal à la surface sans obstacles. Aucun nettoyage en perspective. Observez vos poissons pour vérifier que tout va bien.



Il n’est pas nécessaire de nourrir vos poissons, l'apport de nourriture vivante naturellement est en général suffisant, c’est pourquoi il est important de ne pas surpeupler la poubelle pour qu’elle trouve son équilibre.


Le retour à l'intérieur

Il est conseillé de rentrer les poissons vers septembre/octobre au plus tard, avant que les températures ne descendent trop bas. Suivant les régions, fin août peut être préférable.

Comme toute arrivée de poissons et changement d’environnement, elle doit se préparer judicieusement. Un bac de quarantaine serait plus prudent, surtout si vous avez d’autres poissons dans l’aquarium qui devra accueillir vos poissons de poubelle.

En poubellarium, vos poissons sont un peu « malmenés » : quelques parasites, germes ou maladies peuvent les entourer sans les contaminer durant leur séjour extérieur. Vos poissons restés en aquarium pourraient y être sensibles. Pensez à préparer votre bac de quarantaine pendant l’été (lui trouver une place et commencer à le remplir d’eau de la poubelle), vers le mois de juillet par exemple.

La situation inverse est également possible ! Vos poissons de poubellarium n’ont pas été confrontés aux mêmes maladies ou parasites que les poissons qui vivent en aquarium. La cohabitation ne pourra se faire qu’après avoir fait subir une quarantaine à tous vos poissons, en séparant ceux de poubelles et les autres, pour éviter la moindre contamination.

Mon expérience personnelle, une histoire vécue en 2009 : j’ai introduit des Guppy d’animalerie (sans faire de quarantaine) dans mon aquarium, sachant que j’y avais acclimaté mes Guppy de poubelle. Résultat : sur une dizaine de Guppy de poubelle, aucun survivant au bout d’un mois. Un seul décès chez les Guppy d’animalerie. J’ai compris la leçon.

Suivant vos espèces, prévoyez un volume suffisant pour le bac de quarantaine et isolez vos poissons durant 1 mois minimum pour bien les observer et les réhabituer petit à petit à l’eau de votre aquarium.

Le bac de quarantaine devra être filtré et cyclé (non chauffé au départ). Au bout d’une semaine ou deux, montez la température petit à petit (1 degré en plus tous les 2/3 jours par exemple pour parvenir progressivement à la même température que celle de votre aquarium, faites de même pour les autres paramètres).

Le bac de quarantaine contiendra l’eau de votre poubelle pour une acclimatation sans encombre. Les plantes pourront être issues de la poubelle également.
Faites de petits changements d’eau dans votre bac de quarantaine en utilisant l’eau de l’aquarium qui accueillera vos poissons l’hiver, pour les habituer petit à petit à cette qualité de l’eau.



Essayez de les réhabituer à la nourriture inerte en leur offrant d’abord du congelé en toute petite quantité une à deux fois par jour sans oublier le jeûne de temps en temps. Passez progressivement à votre nourriture habituelle.



30 à 40 jours plus tard (temps d’acclimatation minimum), acclimatez vos poissons d'extérieur dans leur aquarium d’hiver, toujours par acclimatation progressive (par sac ou au goutte à goutte). Evitez cette fois-ci d’intégrer l’eau de la poubelle dans votre aquarium, arrosez vos plantes ou votre jardin avec.


Observez attentivement vos poissons dans les semaines qui suivent.


Les espèces de poissons en poubellarium

Il est évident que ce qui fonctionne dans le sud de la France ne marchera peut être pas dans le nord. Sans oublier que l’origine des poissons compte pour beaucoup : des poissons nés dans vos aquariums auront plus de chances d’être à l’aise en extérieur que des poissons issus d’animalerie. Soyez attentifs les premiers jours d’introduction en extérieur, surveillez vos poissons, comptez-les.

Ne tentez pas de placer des poissons en extérieur si vous avez un doute, demandez sur les forums en précisant les poissons, la taille de la poubelle et votre région clin
En général, les poissons demandant au minimum 25° C seront plus difficiles à maintenir en extérieur en France (surtout dans la moitié nord).
Attention également aux gros poissons ou à ceux demandant de l’espace à cause de leur énergie.

Pour les poissons rouges et Carpes, cela dépend de la taille de la poubelle. Un bassin suffisamment profond est en général préférable à long terme, mais le poubellarium est un excellent dépannage en cas de poisson rouge à l’étroit et en danger de mort.

Les meilleurs candidats au poubellarium en France :
Guppy (Poecilia reticulata), Endler, Poecilia wingei et consors.
Platy (particulièrement Xiphophorus variatus mais aussi Xiphophorus maculatus)
Porte-épée (Xiphophorus helleri)
Macropode (Macropodus opercullaris)
Danio Galaxy (Danio margaritatus)
Tanichthys albonubes

_______________________________________________
Ma chaine YouTube et pour en discuter sur le forum

Le forum est sur Facebook
avatar
Sychriscar
Administratrice
Administratrice

Féminin
Nombre de messages : 10679
Age : 31
Localisation : Ile-de-France
Emploi : Blogueuse/YouTubeuse
Date d'inscription : 21/06/2007

https://www.youtube.com/user/Sychriscar

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum